FOCUS Compostela: Visitas histórico-fotográficas (o al revés)

      

HISTOIRE + PHOTOGRAPHIE (OU INVERSE)

L’invention de la photographie au XIXe siècle a été une révolution incontestable dans la manière dont l’humanité a commencé à «regarder».

L’évolution passionnante que la discipline photographique a subie (à la fois techniquement et conceptuellement) a provoqué une controverse sur les idées établies de «réalité», «art» ou «plausibilité». Avec sa naissance à une époque de grandes avancées technologiques, les éléments les plus évidents de l’espace commun tels que les paysages, les bâtiments ou les monuments, ont commencé à être représentés afin de construire la mémoire collective, diffuser la propagande politique ou divulguer les questions culturelles et scientifiques de la moment.

La démocratisation progressive de la technique a permis l’émergence d’un grand nombre de studios photographiques, qui ont commencé à dépeindre les couches les plus riches de la société pour capturer petit á petit des motifs de plus en plus abstraits et personnels. Ainsi est né un nouveau langage qui abandonnait son engagement documentaire exclusif pour devenir un moyen d’expression artistique en soi, pour finalement être catalogué au XXe siècle, comme une nouvelle branche des Beaux-Arts.

Il est évident que la photographie a changé à tout jamais le rapport des gens à leur présent individuel et à la mémoire collective de la société à laquelle ils appartiennent.

Manuel Chicharro, 1884. BNE

FOCUS COMPOSTELA C’EST UNE PROPOSITION COLLECTIVE ARTISTIQUE ET CULTURELLE
POUR LES RÉSIDENTS ET LES VISITEURS DE SANTIAGO DE COMPOSTELA, QUI COMBINE
LA DIVULGATION DE SON HISTOIRE AVEC LA CRÉATION AUDIOVISUELLE.

Elle découle de l’intérêt croissant pour la connaissance de l’identité des lieux traversés, du goût pour l’image et de l’appartenance des équipements audiovisuels à la société en général. L’initiative a débuté en 2016 avec des visites guidées pour les visiteurs de la ville de Compostelle combinées à la création d’images fixes ou en mouvement. Depuis 2019, le travail a été étendu aux visiteurs de Galice en incluant la langue galicienne dans le projet, avec un intérêt particulier pour la participation de la population locale.

Pour rejoindre ces itinéraires, il n’est pas indispensable d’avoir des connaissances avancées en photographie. Les propositions créatives viseront à améliorer les compétences déjà acquises quel que soit le niveau, en approfondissant les techniques de création photographique et vidéographique en fonction des intérêts des participants: des personnes ayant une sensibilité artistique qui veulent prendre des images de Compostelle avec une conscience profonde, connaissant le contexte des espaces qu’ils représentent et que d’autres ont capturés précédemment.

Il n’est pas non plus nécessaire d’avoir le dernier modèle d’équipement audiovisuel, car ce qui compte, c’est votre regard. Tout gadget d’enregistrement d’image est parfaitement valable: DSLR, mirrorless, smartphone ou tablette, systèmes analogiques ou sténopés… Avec les moyens à votre disposition c’est suffisant, même si dans certains cas nous recommandons l’utilisation de matériels spécifiques optionnels pour un meilleur résultat.

Porter des chaussures confortables et un manteau est toujours une bonne idée!

Savez-vous que nous organisons également des ateliers avec des professionnels de la photographie? Regardez nos derniers ateliers en face à face (2019):